Archives de Catégorie: santé

Un petit mot

Un des programmes musicaux que j’offre Musique thérapeutique

bio

muse

Publicités

La musique « classique »; aristocrate??

600full-salvador-daliOn fait souvent le rapprochement entre la musique dite « classique » et la noblesse, la richesse, le luxe. C’est dommage car, la plupart des grands compositeurs n’étaient pas riches, voire même plutôt pauvre.Comme j’ai entendu sur certaines chaîne radio, la musique est encore plus belle au volant d’une voiture de luxe.

Mais voilà, ce qui est le 1% même à l’époque de Mozart ou Chopin, s’est approprié cette musique. La noblesse aime bien se mettre « en valeur » en agrémentant ses soirées de sonates ou de musique de chambre.

Libérons la musique et libérons-nous

La musique comme bien des choses, peut amener l’épanouissement autant que l’abrutissement.  La pédagogie noire utilise la musique pour le lavage de cerveau et pour sauver les humains d’eux-mêmes. Ces personnes croient que l’humain, s’il n’est pas « corrigé », redressé ou purifié sera laissé à l’état de bête qui est la nature même de l’humain. C’est bien triste car ça apporte le fascisme et le totalitarisme. La source de la pédagogie noir comme l’explique bien Alice Miller. Pour ceux qui voudrait la lire, ses livres sont disponibles en audio sur youtube.com

Par contre si on laisse la nature faire son oeuvre et qu’on permet à l’humain de développer ce qui est en lui, on trouve un être réalisé. Là on voit bien qu’on n’a pas affaire à une bête sanguinaire. Au contraire toute la beauté intérieure et la créativité s’exprime.

La musique est un médium extraordinaire

La musique avec ses défis de motricité fine et la complexité qu’elle nous fait expérimenter nous permet de développer nos capacités au maximum. La grande variété au niveau des accords nous permet d’articuler nos émotions et nos sentiments. Dans le jazz et la musique classique on peut explorer une infinité d’équations affectives et relationnelles.

Chez Mozart, par exemple nous voyageons dans une nature sublime habitée par les esprits de la forêt, nos esprits intérieurs. L’orchestration est riche et explore un grand spectre sonore. Sa musique rejoint nos archétypes et déclenche le travail « spirituel ». Spirituel non pas au sens religieux mais au sens dont Yung parlait. Nous avons tous un potentiel en devenir qui n’attend que les happy-birthday-mozart-1280x2-1024x576déclencheurs pour s’activer. On peut aussi le bloquer en travaillant d’une façon rigide (gamme), en cherchant la perfection plus que la vie et en sacrifiant ce qu’on est à l’autel de la pureté et du conformisme. Vous savez, beaucoup de musicien considère l’humanité, le biologique avec mépris car ils pensent êtres en possession de la perfection. Ils ont vécu le sacrifice de leur être et se croient malgré tout supérieur  alors qu’ils ont souvent manqué leur propre vie. Pourquoi??

C’est bien ce qui donne cette mauvaise réputation à la musique classique pour les personnes en quête de liberté et de bonheur. Un trop belle cage de perfection et de conformisme, un moule. Mozart aurait bien rigolé de nous voir jouer sa musique de façon stérile sans y prendre un plaisir fou comme lui-même en avait. Il s’agit de s’inspirer d’une approche « biologique ».

L’importance de se réapproprier la musique

La musique nous donne accès à une autre dimension de nous-même qui nous est presque inconnue. Cette dimension aide notre développement et notre guérison. Elle est libératrice et magnifiquement subversive. Bien abordée elle apporte le bonheur, mal abordée, c’est la tristesse et la déprime assurée. Vous en viendrez à vous demandé « mais, à quoi sert la vie? ». Bien abordée, cette question sera absurde, rien qu’une chose: MERCI à la VIE!!

Mon but comme professeur a toujours été l’épanouissement et le bonheur chez mes élèves. Ça va faire 50 ans cette année que je m’éclate au piano. Que ce soit classique, romantique contemporain ou jazz, pop, blues, j’ai toujours autant de plaisir à jouer.

Ma muse veille sur moi.

Jean Genest (514) 294-1241                jbgenest@yahoo.ca

muse

Musique dans les saisons de la vie

maxresdefault

Je joue souvent pour célébrations. Des anniversaires de toutes sortes, des funérailles. La musique tient du sacré quand elle est faite du fond du cœur.

Vous connaissez Merlin, Merlin l’enchanteur. Bien sûr. Mais peu connaissent son ami Elitsin le « barde ». Bien sûr on connait tous Assurancetourix le maladroit barde du village gaulois. Le barde celte était mi-mage mi-musicien.

Elitsin avait un don; lorsqu’il commençait à chanter, accompagné de son instrument, l’audience était prise sous le charme. Les bardes en étaient jaolux. Il faut dire que la naissance du prodige était entouré de mystère.

Elitsin est l’archétype du musicien qui nous amène dans une autre dimension. Une dimension où le temps (pas le beat) n’existe plus. Une dimension d’éternité où on a l’impression d’être immortels.

Einstein disait (en boutade à mon avis) à Yehudi Menuhin après un concert de celui-ci. « maintenant, je sais que Dieu existe »

Le rôle du musicien authentique est de vous transporter dans ce monde, vous donner la sensation d’immortalité.

Alors quand vous voulez de la musique pour accompagner un moment Piano-1000x600important, demandez cet instant d’éternité que seul un musicien de vrai talent peut vous donner.

Sont-ils rares? Vous le reconnaîtrez. Vous oublierez la technique, l’instrument, la perfection, l’esbroufe et la poudre aux yeux et vous ressortirez de l’expérience renouvelé(e).

Pour moi c’est la seule façon de faire et ça me fait tripper depuis longtemps. Surtout depuis que j’ai entendu la 1ère partita de Bach jouée par Paul Bodura Skoda quand j’avais 16 ans. Je n’avais jamais ressenti ça bien que je jouais du piano depuis plus de 10 ans déjà.

Depuis ce temps j’ai cherché ce passage secret. Inutile de chercher à Paris, Vienne ou New-York, dans les grandes écoles. Il est en nous tous, c’est un état « d’être ». On l’atteint par le lâcher prise. Bien sûr, il faut pratiquer des centaines d’heures mais, on le trouve lorsque l’on s’y abandonne et, c’est extraordinaire. Mais on ne l’apprend pas à l’école.

Musique en fin de vie.

Voilà un des plus beau cadeau qu’on l’on puisse faire à une personne en souffrance profonde de fin de vie. Bien sûr la musique a sa vertu de guérison mais la chose essentielle est la connexion qu’elle nous apporte.

La musique peut accompagner les moments de joie, d’amour ou même les funérailles qui, bien qu’un moment empreint de tristesse, nous amènent à célébrer l’amour pour la personne qui nous a quitté. Vivre le deuil dans la sérénité est une grande émotion de gratitude et d’acceptation. Rappelez-vous comment on se sent petit sous un ciel étoilé. La perspective est différente.

La musique apporte ce vertige, cette perspective « d’infinuitée ». Les « nocturnes » de Chopin conviennent parfaitement. Chopin était un pianiste connecté à l’infini et un improvisateur extraordinaire. Où croyez-vous qu’il allait chercher sa musique? Mozart avait aussi cette capacité. Certains Beethoven, Gershwin…l’ont eu aussi par intermittence  et nous ont laissé un héritage extraordinaire. D’autres agençaient des notes qui donnaient souvent un « joli » résultat, de charmantes mélodies.

Le musicien ne peut pas se contenter de jouer les notes, il doit accéder à la dimension musicale. Mais ici même, ils se demanderont de quoi je parle. Tous n’ont pas la vision d’un Bill Evans ou d’un Keith Jarret mais pourquoi ne pas chercher. Mais chercher quoi diront-ils.

Alors je continu à jouer pour les événements jbgenestimportants, pour vous faire sentir le parfum de l’éternité afin de mieux vivre.

J’en retire un plaisir très profond que je vous souhaite.

Jean Genest, musique pour les saisons de la vie. Appelez-moi et vous verrez.

(514) 294-1241

jbgenest@yahoo.ca

 

Tai chi: ce que je vous offre pour janvier 2017

Horaire

  • jeudi 17h30: Pour les petits avec problèmes (60 minutes)
  • jeudi 18h30: Adultes débutants (90 minutes)
  • vendredi 9h: retraités et personnes âgées (60 minutes)
  • vendredi 9h30: tai chi avancé ou hot tai chi (style Chen  et Zhineng qi gong) Pour le qi gong le groupe de 9h et de 9h30 seqghomme-arbre combinent pour le qi gong
  • Autodéfense énergétique et auto défense douce pour femmes seulement en privé ou en groupe (sur rendez-vous) 

Visionnez le vidéo en bas de cette page

Pour le petit et un parent (6 à 12 ans)

Les jeudis 17h30 dès le 5 janvier 2017. Nouveau cette année un groupe spécial pour les enfants en difficultés accompagnés d’un parent.

TDAH, problèmes de santé récurant. Le qi gong a fait ses preuves. Difficultés d’apprentissage, anxiété, infections à répétition. Le tai chi style Chen pour les petits et le Zhineng qi gong *qi gong de la sagesse » (intelligence). L’enfant accompagné du parent presque au prix de un. (22$ total par cours pour les 2). Réservez vos places dès maintenant car les besoins sont grands et les places limités.

Le vendredi sera peut-être leur meilleur jour à l’école

Pour les adultes (tous âges)

Vous êtes les bienvenu(e)s les jeudis soir 18h30 pour découvrir la forme de Pékin courte et simple + les 8 brocards  de qi gong (ba dua jin) qui couvrent les principaux organes et déséquilibres qui causent les maladies les plus courantes. Renversez le travail du temps et mettez-le à votre avantage.

Prenez votre santé en main, pas de compétition, pas de combat, tous âges bienvenus. de 20 à 80 ans et après, c’est à vous de voir.

réservez votre place dès maintenant

10 cours 190$

Pour les personnes âgées ou plus jeunes touchés par des maladies.

Les vendredis 9h. Les petits problèmes de santé laissent place aux gros problèmes. C’est le temps de mettre un frein au vieillissement qu’on croit inexorable. Pourquoi ne pas être en forme et en santé jusqu’à la fin.

Parkinson, Sclérose en plaques, problèmes cardiaques et j’arrête ici car la liste n’en finirait plus. Le corps a tous les moyens de se guérir quand on ne l’en empêche pas.

Jean_GenestRapide au début, les améliorations seront progressives et ne s’arrêteront pas si vous maintenez une pratique. Vous n’avez qu’à faire une petite recherche et vous verrez.

Auto défense énergétique et auto défense douce pour femmes seulement

Le tai chi est un système d’auto défense qui avantage les femmes. Souplesse, rapidité et  précision plutôt que force brute. Le tai chi est un véritable coffre à outil. Le marteau est meilleur que les doigt pour enfoncer un clou. La « vise grip » débloque les écrous « gripés ». Le qi gong interne vient dissoudre les résistances très discrètement.

En Chine, le tai chi est un complément pour ceux qui ont des ceintures noirs et plus. Le tai chi est aussi pratiqué par les gens soucieux de leur santé.

Sur rendez-vous en privé ou en groupe si le nombre le permet (vous pouvez former votre groupe de 5 personnes et +)

Jean Genest, 25 ans de pratique (514) 294-1241

Studio Caravane: 6262, St-Hubert, Montréal 3e étage entre Beaubien et Jean Talon

Le trouble de l’attention TDAH

Visitez Tai ji en liberté Montréal

Avez-vous des difficultés à vous concentrer, de la procrastination, voire le TDAH? Dans ces cas, on fait souvent le lien avec un déficit en dopamine. Avant de vous précipiter sur le ritalin, jetez un coup-d’oeil sur ceci.

On utilise souvent l’expression « avoir du gut’s », ou « en avoir dans le ventre ». On parle aussi d’ « y mettre ses trippes ». Saviez-vous que 90% de la dopamine du corps est produite au niveau du cerveau entérique. Ce cerveau, aussi appellé « gut’s brain », est un groupe de neurones autonomes qui ne se situent pas dans la boîte crânienne mais dans l’abdomen. Cette zone qu’on appelle « dan tien » dans les arts martiaux est la clé de tout les systèmes. Les 2 pôles des arts martiaux sont l’interne et l’externe. En externe on développe les mouvements, la force et la souplesse musculaire. En interne on travail au niveau de l’énergie (Qi)  de la concentration et de la méditation.

Alors, si vous avez des problèmes de concentration vous pourriez essayer un peu de nei gong  (travail interne de l’énergie, méditation taoïste). Le nei gong le travail gardé très longtemps secret dans les enseignements. Ce travail ouvre les portes sur une façon de fonctionner en harmonie avec soi-même. Enfin!

Pour avoir du « guts »

Jean GenestJean_Genest

Visitez Tai ji en liberté Montréal

Anxiété, trac, angoisse et panique en musique

Le cri.jpegVous avez les papillons dans l’estomac seulement à y penser.

Votre intestin se noue, c’est la panique. L’angoisse vous empêche de fermer l’oeil. Vous êtes en sueur…

Les signes d’anxiété sont multiples, autant que les raisons.

Lorsque le temps est venu de partager le fruit de votre travail et de votre recherche, il y a des barrières invisibles qui se dressent devant vous. Vous êtes pianiste, chanteuse ou instrumentistes et ça fait partie de votre vie.

Il y a des exercices afin de gérer ces problèmes. Il est important de savoir pourquoi on va sur scène. Y croire et savoir pour qui on joue vraiment. Se connaître est essentiel pour surmonter ces problèmes. Le qi gong offre aussi des exercices utiles et outre l’aspect mental, le corps a ses faiblesses auxquelles on peut donner un coup de pouce.

Je crois pouvoir donner un coup de main à travers votre cheminement, même s’il est semé d’embûches.

Ma pratique du Tai chi du Ba gua et surtout du qi gong et le gong fu m’ont permis de trouver un certain nombre d’outils. En arts martiaux, le doute, la peur ou l’anxiété et l’hésitation représentaient la différence entre la vie ou la mort, Croyez-moi qui ont survécus à des siècles de combat, ils avaient la bonne recette. Les autres n’étaient plus là pour enseigner. Trop souvent, en musique ce sont les perdants qui enseignent, avec des recettes de perdant.

Quelquefois, pour accéder au sommet de la montagne qu’on a choisi on a besoin de clé spirituelles.23-buet-sommet----

Le grand amour ou la créativité, la phényléthylamine

baiséPhényléthylamine: alcaloïde produit par le cerveau chez l’amoureux et l’amoureuse. Rappelez-vous cette impression de bonheur absolu ressenti lorsqu’on est vraiment amoureux.

Que ce soit en amour, au piano, dans l’écriture, la danse, la peinture, la créativité semble être présente, ainsi que l’euphorie quasi amoureuse.

Comme artiste, je ressent la même émotion lors des périodes créatives que lorsque je suis amoureux. Serait-ce que la créativité stimule la production de la phényléthylamine par le cerveau? Lorsque j’écris ou que je joue du piano, je ressent ce bonheur absolu.  Ici je parle de créativité et non de jouer en essayant de ne pas faire d’erreurs, de fausses notes.

Comment être créatif au piano?

Pourtant, la créativité est totalement absente dans la plupart des approches pédagogiques. J’ai reçu de mes professeurs d’origine suisse cet

Neuhaus.jpg

enseignement qui venait en fait des pianistes allemands réfugiés en Suisse pendant la 2e guerre mondiale. C’est très très simple. On doit esquisser

 

richetr.jpgun scénario basé sur les « images esthétiques » (Heinrich Neuhaus, L’art du piano). Heinrich Neuhaus a été le professeur de Sviatoslav Richter. La base del’enseignement  est celui-ci: on ne doit pas pratiquer une pièce avant de la connaître « par coeur ». Par coeur et pas de mémoire??? Oups, c’est quoi la différence? Par coeur veut dire qu’il y a une histoire d’amour entre vous et la pièce musicale. D’abord, laissez tomber Czerny. Choisissez des morceaux que vous aimez pour une personne que vous aimez: VOUS.

Jouer sans pratiquer? Là je suis dans la totale hérésie. Les professeurs interdisent de jouer. En général, un élève qui a du plaisir à jouer devient suspect. Neuhaus disait que l’élève talentueux joue fort. Il s’amuse, il ne pratique pas. Pourtant, il n’a pas de blanc de mémoire lui. Oublions un peu la pédagogie noire pour un moment. La pratique vient en son temps. Voici la méthode pour entrer dans l’univers de Schnabel ou Fisher et tout les grands artistes créatifs.

Cette approche est accessible autant pour les débutants et les pianistes avancés (plus difficile pour ces derniers étant donné une éducation anti-créative bien enracinée)

  1. Je commence une pièce, que faire?
  2. quel est le sentiment que je ressens à l’écoute de la pièce. Il faut d’abord la jouer mais sans se soucier du produit fini. Plutôt entrevoir ce que le compositeur veux nous faire voir
  3. Est-ce triste ou gai?
  4. Quelle sorte de tristesse ou gaieté? Ou les 2 en même temps?
  5. quelle action imaginez-vous?
  6. à quel moment du jour, de la nuit, à quelle saison, dans quel environnement se déroule l’action
  7. observez les transformations, de couleurs, de température  Une pièce peut évoquer l’hivers ou le printemps, écoutez biens « Le tilleul » de Schubert. arbre sans feuilles; hiver, arbre avec feuilles; printemps ou été.
  8. Quelle hérésie! direz-vous peut-être. Comment un élève peut-il se permettre de mettre ses propres idées sur la musique d’un Beethoven ou d’un Chopin?
  9. Déjà un professeur pourra dévaloriser votre façon de sentir et vous faire douter de vos sentiments et de vos émotions. Qui suis-je pour exprimer mon sentiment dans l’oeuvre d’un grand compositeur élevé au niveau presque d’un DIeu ou d’un extra-terrestre. Ne l’écoutez pas. Beethoven avait le même nombre de neurones que vous dans le même type de cerveau que vous.
  10. Dites-vous « So what » et gardez confiance en vous-même.
  11. Créez un scénario, votre scénario, de l’histoire musicale que vous explorez.
  12. et voilà, c’est parti! la créativité est un processus difficile à tuer quand il est déclenché, comme le coup de foudre. Mais là, vous êtes maître de votre destin à travers l’oeuvre en restant intègre au texte et à l’époque. Mozart ne roulait pas en Ferrari mais, le cheval était un moyen de transport qui excitait beaucoup l’imagination depuis toujours. C’est la même chose pour la plupart des moyens de transport. La musique est un moyen de transport.
  13. Maintenant l’oeuvre a sa vie propre. Elle vous parlera. Vous rêverez peut-être même que vous rencontrez le compositeur et discutez avec lui.
  14. Je suis un homme et ça marche pour moi. Les femmes ont une prédisposition pour tout ça. Faites-vous confiance.
  15. Enfin, à la toute fin, confirmez vos intuitions par une recherche historique, une psychanalyse, une étude de l’esprit (spirituelle) et une analyse formelle de l’oeuvre.
  16. Ne faites jamais une analyse au début de l’exploration de l’oeuvre. L’analyse tue la créativité! Un de mes maître disait « l’analyse paralyse ».
  17. À la phase suivante, la pratique, l’analyse consolidera votre interprétation.

Jean Pierre Vetter

Mais, j’en reviens au sujet de l’article.

Cette approche créative vous fera vivre une belle et grande histoire d’amour, sans douleur et la phényléthylamine vous fera planer au 7e ciel

Merci à mon maître Jean Pierre Vetter