Être coach par la musique la créativité et le qi gong

casse-tete5Je vous suggère d’écouter cette musique pendant la lecture de l’article. Coach de vie ça peut être beaucoup de chose. Ça peut désigner un aidant qui apporte une attention à une personne relativement désorientée. Un aidant n’est pas un thérapeute. Son rôle n’est pas nécessairement de donner des conseils mais d’écouter de retourner un reflet de la situation d’une personne. Pour la plupart des gens, la vie est un casse tête où l’image est abstraite au départ et, parfois seul l’art peut en faire ressortir le sens.

Un aidant peut être compétent avec un véritable talent d’écoute et un éventail de moyens d’aide et il peut être simplement un «crosseur». Le curé, le barman ou un beau frère peut parfois vous apporter une aide positive. Le barman peut vous dire que vous buvez trop et vous sauver la vie en confisquant vos clés. Nous avons tous des bonnes ou mauvaises expériences d’aidants, de coach. Il y en a des bons et des mauvais, de très mauvais.

On ne se proclame pas coach et à mon avis on ne suit pas une formation de 3 mois pour maxresdefaultêtre certifié coach…d’un produit de santé ou de croissance personnelle ou encore d’une secte religieuse. Devenir coach demande une vie.

Il faut avant tout s’enquérir de la formation et de l’expérience du coach et, parfois vérifier la validité des diplômes.

«A beau mentir qui vient de loin» est souvent pertinent. J’ai vu des CV avec des diplôme qui n’existaient pas, des écoles imaginaires. Si le certificat est en chinois, il est facile aujourd’hui de trouver quelqu’un qui lit la langue pour vérifier. L’institut existe-t’il? Le programme est-il sérieux ou dure-t’il 3 mois.

Je détiens un baccalauréat et une maîtrise en musique. Je joue depuis 50 ans et enseigne depuis 30 ans. Je suis un maître. À travers l’enseignement il me revient souvent bien plus tard que j’ai été une aide importante dans un moment critique. On est toujours content d’avoir gâché un suicide pour un choix meilleur. Il est de plus en plus difficile de trouver un ami qui écoute sans juger. Mais entre ami et thérapie il y a des gens qui peuvent aider car c’est dans leur nature. Bien sûr les différentes niches veulent protéger leur «commerce». Mais pourquoi prendre des pilules si on n’est malades. Pourquoi prendre des drogue quand on est malheureux. Bien sûr, un coach doit savoir référer en cas de besoin.

Je pratique les qi gong et tai ji depuis 25 ans. J’ai eu plusieurs professeurs, des bons et des moins bons. Mais, jamais je ne prétendrai être un maître en tai ji ou en qi gong. Les certificats me font rire car on peut les obtenir dans un temps parfois assez court. Il faut apprendre et pratiquer ces Arts d’abord pour se transformer, pour améliorer l’art de vivre et accéder à une certaine sérénité personnelle sans chercher le profit personnel en manipulant les autres. Lorsqu’on commence à y est arriver on recommence et on approfondit. J’ai appris et pratiqué pendant 20 ans avant de l’enseigner.

Aujourd’hui, je connais des qi gong qui peuvent aider à améliorer la santé et à éviter de descendre la pente du laisser aller. Lâcher prise, peut-être mais, pas laisser aller. Laisser aller mène aux petites crèmes, au problèmes de sommeil, etc, etc.

Combiner la musique 1 ou 2 morceaux significatifs et accessible à des débutants, Bach (Prélude) ou Billy Joel. «My life » ou «Good night my angel»et un «You’ve got a friend» Une musique peut apaiser et amener dans une zone de sérénité qui aide à faire de bons choix. L’écriture (chanson, nouvelle, biographie) aide à faire des bilans et à réaliser que vous êtes moins insignifiant qu’on vous l’a fait croire toute votre vie…Beaucoup redécouvre leur valeur (pas $$) à travers la création.

J’ai eu des maître (André Genest, J. P. Vetter, Carolyn Kenny) qui ont été des gens qui ont donné un sens à ma vie. Mont but est de partager la même qualité d’écoute avec les gens. La même qualité de vie qu’il m’ont transmise.

  • la santé par le qi gong et tai ji (aussi excellent outil d’auto défense et
  • passer de la zone de sécurité à la zone de sérénité
  • Y voir plus clair par l’expression dans un contexte sans jugement
  • la croissances à travers diverses formes de créativité (musique, écriture…)
  • trouver des outils
  • retrouver l’estime de soi

Je n’offre que le meilleurs de moi-même

pachamama

Jean Genest, maître en musique (1992), 25 ans de pratique des qi gong et tai ji, étude et exploration de la psychologie, l’ethnomusicologie, l’anthropologie et la nutrition humaine aussi dans une perspective orientale de la santé. Travail dans une pensée spirituelle personnelle de chacun et laïque.

C’est ainsi que je vois Piedmont, la «Pachamama» et le petit chevreuil que je vois presque tous les jours au pied de la montagne. Un endroit idéal pour trouver la paix et l’harmonie.

jbgenest@yahoo.ca

Piedmont, Laurentides

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s