À propos de Jean Genest

À venir: «Petit Adagio» de Glazunov et «Oblivion» de Piazolla

«Depuis toujours je cherche la meilleure façon de communiquer la musique, que ce soit en tant que professeur ou sur scène. C’est pour ça que j’ai écrit «Les 12 jeux d’improvisation» et que depuis l’âge de 16 ans, je développe des formes de performance musicale qui vont vers l’auditeur, quelle que soit ses connaissances.

Mon dernier «spectacle musicale est «L’Odyssea de Zorra» mettant en scène des musiques colombiennes, du Copland, Mozart et des oeuvres de Bernstein, Poulenc et Debussy pour clarinette et piano dans leur intégrité. Ce spectacle encadre les musiques par une narration et des images projetés. À la clarinette. Lucìa Sanchez et moi–même au piano.

J’ai toujours aimé enseigner et j’accueille tous les élèves , qu’ils soient jeunes et talentueux ou moins jeunes (de 6 à 86 ans) dans le but de leur apporter ce qu’ils recherchent. Pour certains c’est pour leur croissance et leur épanouissement, pour d’autres c’est une véritable thérapie et parfois il s’agit d’un(e) futur(e) virtuose auquel je vais transmettre mes secrets en l’accompagnant dans son périple.

Je crée des histoires folles avec mes élèves afin d’illustrer la musique. C’est très amusant et ça accélère l’apprentissage des pièces.

J’ai un grand respect pour l’expérience mais reste toujours attiré par ce qui se fait dans le présent. Ça implique aussi la connaissance du cerveau et de l’intelligence»

 

J’ai débuté l’apprentissage du piano à l’âge de 6 ans (1967) avec un professeur âgé de 80 ans; Lucien Daveluy qui  était le père de Raymond Daveluy, organiste à l’oratoire St-Joseph  pendant 40 ans. Lucien Daveluy m’a donné le goût à la musique et c’est le plus important. Le 1er professeur est déterminant pour votre futur. Je remercie le fait d’avoir commencé avec un professeur très expérimenté.

  • Maîtrise en Piano en 1992.  Baccalauréat UQAM 1988
  • Études en psychologie, pédagogie et didactique. L’anthropologie est fait partie de ses intérêts tout comme l’histoire de l’Europe et de la Chine.
  • Études aux Conservatoires de Rimouski et Québec et :  Université Laval, UQAM, Université de Montréal
  • Concertiste et professeur de vocation
  • 25 ans de pratique des tai ji et des qi gong m’ont beaucoup apporté dans l’art de jouer du piano et enseigner

Depuis toujours, j’ai eu un grand respect pour la mission d’enseignant. J’ai probablement hérité ça de mon père, chercheur en sciences de l’éducation. Enseigner est une têche complexe où on peut faire des erreurs qui auront des conséquences à long termes chez les élèves qui passeront par nous. Les professeurs n’en sont pas toujours conscients. Parfois, même. ils considèrent l’enseignement  et les élèves avec mépris. C’est navrant.

J’ai toujours cherché la façon d’enseigner afin de donner le plus d’outils possible à l’élève pour faire son chemin dans la vie. On trouve oui, mais la recherche n’est jamais finie. Un professeur peut toujours s’améliorer.

D’après-moi, c’est au tout début que le professeur est le plus important. Aller chercher et activer le talent (oui vous en avez, je n’ai jamais vu quelqu’un qui n’en avait pas). Ne négligez pas ce point. Ça prend un maître électricien pour faire votre installation électrique. Imaginez ce que donne une installation faite n’importe comment, par un beau frère. Vous allumez une lumière et la sécheuse se met en marche, vous en allumez une autre et ça s’allume dans une autre pièce. Mauvais départ et vous êtes bon pour la thérapie. Combien de jeunes ayant eu des pseudo-profs mettraient bien le feu au piano après des années de pratique de répétition et de gammes stériles. C’est pour ça que vous allez payer pour les cours de piano de votre jeune?

Il faut tout mettre en place dès le 1er cours, la 1ère leçon.

  • L’oreille
  • les réflexes
  • Le goût pour la musique
  • Savoir s’organiser en opposition avec la discipline
  • avant de lire il doit découvrir des morceaux excitant qui vont l’amener à jouer et à vouloir en savoir plus. Il doit savoir que la musique est plaisir et liberté autant qu’épanouissement.
  • Trop de jeunes voient le piano comme une prison et le prix de la liberté «J’aime pratiquer le piano parce qu’après je peux aller jouer dehors»…
  • la lecture est essentielle mais doit être liée à la capacité de jouer à l’oreille

J’ai créé le programme famille afin d’enrichir l’expérience musicale de chacuncouverture_impro

Ce n’est pas la « méthode » qui fait le professeur. Par méthode, j’entend le petit cahier bleu, jaune ou rouge qui contient des morceaux sans intérêt pour apprendre comment bouger les doigts. Quand j’étudiais en pédagogie, j’ai pris 5 de ces méthode pour les analyser. Il ‘y avait que 2 ou 3 morceaux qui représentaient de l’intérêt dans chacune. « La danse des indiens », Les fantômes et en général un morceau dans un ton mineur (comme les indiens et les fantômes). 80% des pièces étaient en majeur ce qui est vraiment banal et n’ira pas chercher l’intérêt d’un génie de la musique.

Dans l’ordre, je dirais que la moins bonne façon «d’apprendre»  le piano, ce sont les tutoriaux sur internet. Par contre ils sont mieux qu’un mauvais professeur qui peut détruire un élève en un cours.

C’est l’instinct du professeur qui l’amène à faire des choix de pièces  dont l’élève aura besoin, pas un programme rigide et limité qui donnera un certificat inutile et permettra de continuer le cercle vicieux de l’ennui. Les pièces choisie doivent développer tous les aspects d’un musicien et ça inclut «La Créativité» qui permet à l’expérience de l’oeuvre d’avoir une portée à long terme.

L’expérience du professeur est garante de l’évolution de l’élève. La pédagogie ne veut pas dire en savoir un peu plus que l’élève et le lui transmettre. C’est infiniment plus que ça. Il faut identifier les stratégies de l’élève et de lui en enseigner de nouvelles, plus saines.

Un professeur doit aimer enseigner, aimer ses élèves et surtout les respecter.

Savoir avec quel hémisphère l’élève travaille. Par exemple, je peux savoir lorsque l’élève passe à l’hémisphère gauche (rationnel) car alors le travail est inutile, il commence à s’enfarger dans les fleur du tapis par exemple.  Il faut faire diversion ou appliquer une technique de respiration afin de revenir à l’hémisphère de l’artiste. L’hémisphère magique/musique.

Si un professeur croit qu’enseigner c’est facile, il se trompe. Beaucoup de jeunes profs font gaffes sur gaffes et détruisent beaucoup d’élèves. Trop de pianistes amers se convertissent à l’enseignement par dépit.

Il y a trop de bonnes pièces de musique pour perdre son temps à jouer des choses ennuyantes mais obligatoires au programme. Mais, vous savez, la discipline et la rigidité que l’on confond avec rigueur et organisation, ternissent l’apprentissage d’un art extraordinaire. On crée beaucoup trop de monstres psycho-rigides avec des leçons de piano.

Mon CV complet:  http://jbgenest.com/cv/cv.pdf

Malheureusement trop de gens négligent le choix du 1er professeur de piano croyant que leur enfant débutant a simplement besoin d’apprendre les notes et la discipline. Les maladresses de professeurs novices et sans formation peuvent parfois avoir des conséquences importantes. Jean Genest a très tôt développé une facilité pour jouer du piano avec beaucoup de plaisir. Il a toujours été surpris de voir ses confrères et consœurs avoir des difficultés et c’est très tôt qu’il s’intéresse à la psychologie et à la pédagogie afin de comprendre ces difficultés et de trouver des solutions.

Que l’on joue «Color my world» de Chicago ou «Fantaisie Impromptue» de Chopin ou un Concerto de Mozart, connaître le fonctionnement du cerveau permet d’arriver à des résultats extraordinaire où le mot difficulté perd son sens. Il y a toujours un moyen, un angle technique qui rend la chose facile.

boy

Comment amener l’élève dans la dimension musicale? L’art de la pédagogie. Au départ, il faut respecter la personne que constitue l’élève et pour cela il faut prendre le temps de se tourner vers une formation d’enseignant ce que je me suis empressé de faire à l’université. Comprendre ce qui se passe entre les deux oreilles de l’élève est primordial.

Lisez « Chopin vu par ses élèves« . Très intéressant! Chopin, un  pédagogue en plus d’être un grand compositeur, improvisateur et surtout pianiste. Il a inventé un nouvel art de jouer du piano. Après Mozart et Beethoven qui avait créé cet art. Surtout, oubliez donc Czerny. 

 

La créativité est pour Jean Genest un outil d’épanouissement de l’élève. Depuis plus de 30 ans, il forme  des élèves en leur faisant aimer la musique et le piano tout comme lui l’aime. Cet instrument lui apporte, depuis toujours , de grandes joies.

Le respect de l’élève: J’ajouterai à tout ça que dans ma formation j’ai vu des abus et des comportement inacceptable chez trop de professeurs. Je met un point d’honneur au respect des élèves, jeunes comme adultes. L’élève est sacré et tout professeur doit tracer une ligne qu’il ne franchira jamais, quelque soit l’âge.

Voici quelques témoignages:

Tetreault Dominic: Qualités principales : Très efficace, Expert, Créativité

“Jean a créé une méthode d’enseignement qui permet à l’élève d’évoluer rapidement en tant que musicien tout en faisant de la pratique du piano un jeu. Il est inventif et possède l’art de simplifier et vulgariser des techniques de piano ou suites d’accord qui à première vue semblent complexes. Il est un bon motivateur et donne le goût de la musique.” 14 avril 2010

Travor Goring:  « Jean Genest is a superb piano teacher for all ages and in all styles of music. He is also a very fine performer and lecturer in his field. Jean taught our daughter from an early age until her late teens and under his tutelage she learned to truly love and profoundly understand music. His approach is respectful, creative, unorthodox, effective and fun. I could not recommend him more highly. »

Dominique PREMONT: Dominique a fait appel à vous en tant que Coach professionnel en 2008 et a fait appel à vous plus d’une fois

Qualités principales : Très efficace, Expert, Créativité: “Jean a fait travailler ma fille qui est une artiste musicienne, chanteuse de jazz. Elle avait de la difficulté à s’accompagner au piano, n’étant pas son premier instrument. Après la formation avec Jean, elle s’est améliorée à 100%. de plus, il lui a appris à lâcher prise lorsqu’elle chante. Merci !” 29 mars 2010

Guy Veillet: Guy a fait appel à vous en tant que Professeur de piano en 2000 et a fait appel à vous plus d’une fois. Qualités principales : Très efficace, Expert, Créativité

“Jean est un pionnier en matière d’enseignement musical. Il est à même d’ouvrir des horizons nouveaux à l’étudiant sérieux. Sa méthode originale et la qualité de son implication permettent d’atteindre rapidement d’excellents résultats.” 29 mars 2010

Luce Beaudoin. Luce a fait appel à vous en tant que professeur de piano en 2003

Qualités principales : Très efficace, Expert, Créativité. “Jean a une approche originale qui favorise la créativité. Avec lui, c’est facile et très stimulant de jouer du piano. J’ai travaillé avec lui durant 2 ans et il m’a beaucoup apporté.” 30 mars 2010

Judith Dubé: Judith a fait appel à vous en tant que Enseignement du piano en 2008

Qualités principales : Expert, Haute valeur ajoutée, Créativité

“Jean apporte une approche rafraîchissante à l’enseignement du piano, que ce soit classique ou jazz…il transmet la confiance dans les doigts et la sagesse inhérente du corps, toujours avec le respect des goûts individuels.” 30 mars 2010

Formation:

Jean B. Genest explore depuis toujours les méandres de la psyché à travers la musique et l’enseignement.

Ses questionnements en rapport avec la pédagogie lui viennent de son père, pédagogue des sciences de la nature à l’Université du Québec à Rimouski. Il applique à la musique des principes hérités de son père, André Genest (1930-1983). C’est de là qu’il part dans la création des « 12 jeux d’improvisation« . Un outil pédagogique unique.

La musique est pour lui une source intarissable d’émerveillement et ses élèves le sont tout autant. Pour un véritable pédagogue il ne s’agit pas de trouver l’élève qui a un talent extraordinaire mais de trouver l’extraordinaire talent dans chaque élève et de lui permettre de s’épanouir.

Membre de la FAMEQ (fédération des associations de musiciens éducateurs du Québec) et donne des animations annuelles au congrès ainsi que pour des écoles et commissions scolaires.

  1. Dépliant de documentation complet:  http://jbgenest.com/Depliant.pdf        
  2. Cours
  3. Blog « La dimension musicale« 
  4. Spectacles
  5. Publications
  6. Plan du site
  7. À propos de moi
  8. Téléchargements
  9. Contactez-moi
  10. Séminaires d’improvisation, formation professionnelle, thérapie pour pianistes en burnout
  11. English
  12. À venir

2 réponses à “À propos de Jean Genest

  1. bretelle christophe

    bonjour
    malheureusement pour moi je suis en France n avez vous pasune méthode en libre ? Je suis « pianiste » depuis 10ans et ne suis troujours pas capable de jouer sans partition ! encore moins improviser?
    cordialement

    • Bien sûr j’ai le livre  » les 12 jeux d’improvisation »
      Vous pouvez payer sur paypal. Prix 23 euros payable sur paypal.com
      Donnez moi votre adresse courriel et je vous fais parvenir la facture dans un 1er temps et lorsque le paiement est effectué je fais parvenir le livre.
      Je suis aussi disponible pour ateliers et séminaires en Europe sur demande
      merci
      jbgenest@yahoo.ca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s