La grenouille et le mille-pattes

«Une méchante grenouille avait demandé, par méchanceté, à un mille-pattes : « Comment fais-tu pour marcher ? … Alors le pauvre mille- pattes s’est mis à penser à ce qu’il faisait pour marcher, et il ne savait plus marcher du tout ».

Êtes-vous ce mille-pattes? Ce mille-pattes au 1000 talents qui, depuis sa naissance marche ou danse avec aisance et qui aujourd’hui tourne en rond ou pousse son rocher tel Sisyphe.

Qu’est-ce qui fait que vous êtes aujourd’hui paralysé au bord du chemin de votre propre vie?

Voilà bien une petite fable très ancienne qui dépeint une réalité bien triste. C’est une réalité qui a des racines dans la compétition et souvent même dans votre famille dès la petite enfance. Lorsqu’un personne réalise des choses extraordinaires, si on ne peut la surpasser, il faut la saboter. C’est une situation que peu arrivent à identifier dans leur propre vie. Trop de personnes se battent contre des fantômes qui «n’existent pas».

C’est un programme, un virus qui a été glissé dans votre pensé et vous ramène toujours à la case départ.

C’est une pratique malheureusement courante qui prend souvent sa source  au sein même de la famille et qui peut avoir des répercussions à long terme. Quelqu’un a joué un «mind game»

Alors que faire si vous êtes ce mille-pattes vous devez cesser de «trop» penser avant d’agir. Voyez cet enfant. Vous lui posez une question. Ça ne l’intéresse pas. Il inspire, hausse les épaules puis les laisse retomber en faisant «péter» l’air entre ses lèvres dans un «Pfffffou…» caractéristique. C’est aussi simple que ça et ça veut dire «je m’en fout». Alors, inspirez-haussez les épaules et….PFFFouuu…Ça ne coûte rien mais vous verrez.

C’est une simple réaction de «lâcher prise mental» mais c’est efficace. Ça vous libère de ce «virus» qui sabote vos actions. Si vous êtes ce milles-pattes vous avez intérêt à le faire aussi souvent que c’est nécéssaire et à chaque fois que le virus s’active vous paralysant. Ce «Pffffffou…» est vraiment très efficace et vous pouvez le faire 4 à 5 fois de suite. Les «grenouilles» le déteste.

Bien sûr si vous le faites devant votre patron ou une personne d’autorité ça peut amener certains problèmes mais trouvez-vous un endroit tranquille et ne vous faites pas de bile.

Pour ce qui est de la grenouille, ON S’EN FOUT. 

$_59 (7)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s