20 minutes pour sauter le mur

Résultats de recherche d'images pour « the wall »La «BULLE D’APPRENTISSAGE», la session d’apprentissage commence après 20 minutes. Ce qui a été fait pendant ces 20 minutes est superficiel. Cette bulle ne se crée pas par la volonté mais souvent par une forme de diversion du «vouloir» par l’imagerie. Chaque minute après ces 20  minutes est 3 à 4 fois plus fructueuse que ce qui précède. De plus, dans cette bulle, le temps n’existe-plus. L’apprentissage est à son maximum, à son apogée.  En sortant, vous flotterez sur un nuage signe que votre «travail» vous a fait du bien.

Regarder l’heure est le pire moyen d’y entrer. Il faut pratiquer un genre d’auto-hypnose. Par exemple, mettez votre métronome à 60 battements/minutes. Le mental adore ça et quand le mental est parti, les souris dansent. Ne vous en occupez-pas, ignorez le métronome, la «bibitte à beat».

Avec les pianos numériques, les écouteurs peuvent êtres un allié. Les écouteurs sur les oreilles une enfant peut être absorbé par le piano et rester plus longtemps sachant que vous ne l’entendez pas jouer. La surveillance, lorsqu’elle est sentie par l’enfant peut être une entrave à sa liberté. Parfois il va refuser de jouer sachant qu’on l’écoute. Il aime faire l’exercice de sa liberté. La musique est un outil de liberté.

Je ferai bientôt un petit article sur les commentaires et comportements toxiques chez les parents et les professeurs. Les 1ers problèmes pédagogique viennent souvent des parents et des professeurs. L’enfant lui, n’a pas de problèmes au départ. Le parent «investi» le professeur doit rentabiliser l’investissement à très court terme trop court. Même problème en agriculture conventionele versus biologique.

Ça s’applique autant au jeune et moins jeune adulte.

Improviser baroque ou jouer à l’oreille est une bonne façon de traverser ces 20 minutes et sauter le mur. La concentration se glisse en douceur et le conscient de retire, fatigué pour laisser la place au vrai travail qui se fait tout seul. L’attention et la vraie conscience s’éveille et chaque mouvement, chaque son est senti, assimilé et intégré à l’infini banque de réflexes, de stimuli(s) et d’images qui feront de votre jeu une expérience extraordinaire qui captivera bien des auditeurs, vous le premier. Il faut séduire votre propre cerveau, votre «Psyché».

Le vrai, la pleine croissance de la pièce prend racine en vous, est une partie de vous.  NB Ne jouez pas de choses stupides

salvador_dali_szerint-001_965468_69675

Par expérience je pense que 20 minutes est le temps nécessaire à atteindre la véritable concentration. Dans ces 1 ères minutes la personne survole dans une concentration superficielle qui donnera peu de résultats. Le cerveau se prépare, il concocte un cocktail neurochimique.

En pédagogie j’ai appris que le jeune enfant ne peut pas être concentré plus de 20 minutes. C’est faux.  En observant les très jeunes enfants qui jouent dans leur petit/grand monde, on peut constater que c’est beaucoup plus. Chez certains, une heure, chez un autre parfois bien plus. Un jeune enfant peut être en concentration profonde 1 heure. À 20 minutes il entre en concentration profonde. Bien sûr, il faut lui donner du matériel intéressant pas des niaiserie.

Bien sûr, on peut tenir un enfant par la discipline voire même une sorte d’intimidation «écoute bien ton professeur». Le professeur est beaucoup plus grand et parfois autoritaire avec une grosse voix ou une petite voix pointue. Pensez à la reine de la nuit, cette mère qui torture psychologiquement sa fille. Ça ne fait pas d’une leçon de piano un moment d’épanouissement au contraire du travail pour le «psy».

Dans l’expérience de l’enseignement j’ai constaté qu’un enfant tend presque toujours à décrocher à 20 minutes. Si je pousse un peu (par diversion créative) il entre en concentration profonde pour un total d’une heure complète. Il faut même le «décoller» du piano lorsque les parents viennent le chercher pour rentrer à la maison. C’est d’ailleurs, je crois le maximum réel de sa concentration. Ensuite il va se fatiguer et sa concentration devient «négative» et le résultat n’est pas bon pour l’élève. Il faut aussi savoir s’arrêter. On  sait ce que c’est quand on répète, et j’ai souvent répété 5 à 6 heures par jours (ce que Chopin le professeur interdisait…). On en vient à s’escrimer avec un ragetrait, et à s’enrager et je vous fais grâce de la suite. Bref, rien ne s’arrange. On se dit «si je le fait 50 fois, ça va renter!  …erreur…»

Vous savez ce que c’est: les enfants s’amusent un bout de temps et on n’entend pas grand bruit.  Soudain le ton monte et maman dit «ça va mal finir» et souvent ça fini par des larmes. Il faut savoir où s’arrêter et aller jouer dehors.

Résultats de recherche d'images pour « enfant jeux »

Le même phénomène se produit chez les adultes. En méditation le cerveau a besoin de 20 minutes afin d’être dans l’état méditatif. C’est le temps requis pour que le cerveau produisent le cocktail nécessaire à la concentration profonde. C’est même légèrement désagréable. On voit le même phénomène encore dans les exercices soutenus. Le 20 minutes, le 1er MUR.

Alors je suggère d’entrer en douceur dans une «bulle d’apprentissage». J’évite le terme répétition ou pratique. C’est comme pour s’endormir. Plus on veut dormir plus on souffre d’insomnie.

Le VOULOIR est néfaste pour tout ce qui touche le travail intérieur, la créativité artistique et quelque chose d’aussi extraordinaire que l’apprentissage de la musique.

Oubliez la discipline, entrez dans le monde parallèle de votre propre cerveau. La concentration est une ouverture de la conscience, pas une diminution de l’ouverture d’esprit.

Et surtout! Si votre jeune semble absorbé par le piano, restez en retrait, observez avec intérêt mais n’intervenez pas. La question «est-ce que tu pratiques ce que ton professeur t’as demandé?» est vraiment inappropriée. Les mythes en musique ont la peau dure…

Émerveillez-vous devant son émerveillement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s