Avoir les mains pleines de pouces

Résultats de recherche d'images pour « cartoon piano joke »Avoir les mains pleines de pouces. Voilà une expression bien injuste. Le pouce est le doigt qui possède le plus grand nombre de terminaisons nerveuses. Il est le plus sensible (rappelez-vous Obélix, y’a pas plus sensible)

À lui-même, il en a autant de terminaisons nerveuses que tout le reste de la main. Lorsque vous choisissez un vêtement, c’est avec votre pouce que vous appréciez la texture. Quand vous avez besoin de toucher, de prendre, c’est avec le pouce.

Le fœtus suce son pouce et j’ai connu une étudiante en médecine qui avait souvent son pouce dans la bouche.

Il est le centre de la main et tout tourne autour du pouce. Le pouce amène une nouvelle main, de nouveaux doigts dans une gamme ou une longue vague de notes. J’appelle le pouce Obélix et le petit doigt Astérix.  Ils sont essentiels l’un à l’autre.  Astérix a très souvent la note supérieur qui doit être jouée en dehors car elle dessine le contour du dessin musical. Une chose qu’on ne fait jamais avec les pouces c’est de se tourner les pouces.

Il y a des élèves qui n’utilisent pas les pouce. Ils n’osent pas toucher, profaner le clavier. C’est ainsi qu’ils ne s’impliquent pas dans le clavier, qu’ils n’empoignent pas le clavier. Leur pouce, l’enfant intérieur, reste à l’écart. Alors, il est souhaitable de mettre l’élève à l’aise avec le piano. Il faut s’approprier le clavier

«Les pouces dansent sur le tambour» Tiré des 12 jeux d’improvisation au Piano. Petit jeux de rythme si vous voulez vous calmer en vous énergisant et prenant possession du clavier.

 

  1. Mettez les 2 pouces sur la même note, SOL (la terre, «G» ground) un peu plus bas que le centre du piano. Résultats de recherche d'images pour « Pouce danse »Le sol apaise et donne de l’assurance. Les autres doigts sont au-dessus du clavier, (pas en dessous comme la petite fille qui fait un texto).
  2. Répétez le sol en alternant pouce gauche et droit, comme un tambour, à un rythme régulier mais ni trop vite ni trop lent. Appuyez sur la pédale de droite (sustain).
  3. Certains vont faire ça sans se lasser. La résonance du piano créera un nuage lumineux. Laissez-vous envelopper. Avec la pédale vous commencerez à entendre les harmoniques. Mais, bien-sûr vous pouvez varier.
  4. Laissez votre corps participer, les épaules tourner, décoincez-vous, amusez-vous!
  5. Maintenant, sans la pédale, en continuant avec les pouces tambourinés (une centaine de fois, ne comptez pas) , sautez à une autre note plus haute ou plus basse comme un chat sur une souris. Revenez immédiatement au sol sans briser le rythme. Laissez le rythme vous envahir et allez chercher des notes à gauche et à droite. Touche blanche ou noire au goût. Bien sûr le DO# amènera la magie. Mais essayez tout ce qui vous passe par les mains. Laissez le rythme vous posséder.
  6. J’associe le pouce à la rate, la terre, l’assurance, «l’anti-spleen».

Laissez-vous aller et ne montrez pas ça à votre professeur de piano…LOL. En général, les professeurs de piano n’aiment pas trop le laisser aller…

Essayez maintenant tout ça en remplaçant le SOL par le DO#. Puis les notes de votre choix.

Excitant! Toutes les pièces avec des DO# (le soleil) répétés avec obstination amène la catharsis (péter les plombs). Certains ne supportent pas.

Jadis, peu après la création des claviers, on ne jouait pas avec les pouces car ceux-ci étaient mal vus et trop sensuel. C’était idiot à mon avis.

Bien sûr, évitez de placer vos pouces dans l’axe des touches car cela désavantagerait tous les autres doigts. De plus, vous vous feriez une belle tendinite. Quand on joue le pouce on avance légèrement dans le clavier. Allez-y, il ne vous mordra pas. Vous avez le droit d’aller entre les touches noires si vos doigts ne sont pas larges.

Vous trouverez une illustration de ce jeux à 3;25 sur mon vidéo des 12 jeux. N’essayez pas de faire la même chose, faites VOTRE danse

Le pouce et le petit doigts sont plus courts que le autres doigts. En général, gardez-les pour les touches blanches. Les autres doigts, plus longs, joueront les touches noires. Bien-sûr, pour TAKE FIVE utilisez les pouces et les petits doigts pour les  touches noires. Les doigtés pour cette pièce seront plutôt jazz.

christmas-piano-KVW0jO-clipart-300x204

  • SOL (la terre, «G» ground)
  •  DO# (le soleil)
  • SOL & DO# donnent le triton (trois tons, diabolus  in musicae) qui éveille les passions.
  • SOL: 1 jour (24h) DO#: 365 jours
  • En fait, Guido d’Arezzo, qui a donné le nom aux notes avait associé le SOL au soleil ce qui lui valut de devoir disparaître car il avait mit le sol au centre de la gamme (au centre de l’univers…) et les autres notes comme des planètes qui tournent autour.  Tout le monde sait que l’univers tourne autour de la terre…il y a mil ans… mais certains encore aujourd’hui…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s