99%

5699065ef9c5d4aa7758b28817347f32Au moment de commencer une nouvelle année d’enseignement de la musique je veux faire une profession de foi.

Je vous invite en même temps à vous inscrire à une session de découvertes pour tous. Peut-être que cette session fera de vous un ou une virtuose heureux(se)

Jean Genest (maître depuis 1992) (514) 294-1241 à Montréal

J’ai choisis et je persiste dans mon choix de travailler pour 99% des élèves qui désirent profondément apprendre la musique. D’autres se passionneront pour la natation, la cuisine, les arts martiaux. Le nombre de sujets d’intérêt est infini, les moyens d’y arriver est trop souvent limités. Chacun aura les bonheur de rencontrer dans son apprentissage un «fou» qui allumera et nourrira sa flamme d’une façon saine. J’ai choisis, il y a bien longtemps d’être un de ces fous.

Mon père en était un de ses fous qui allument et nourrissent cette flamme. Pour lui, c’était dans les sciences. J’ai été moi-même une heureuse victime de ce  pédagogue des années ’70. J’ai fais partie de la classe «pilote» qui a expérimenté cette nouvelle approche des sciences. Ça a vraiment été mon point de départ et mon guide dans l’enseignement depuis presque 50 ans. C’est vieux direz-vous peut-être. Je ne trouve pas. En plus d’explorer, ces pédagogies rajeunissent la personnes car la soif d’apprendre ne fini jamais. Vous direz: qu’est-ce l’on peut encore apprendre après 50 ans d’apprentissage? Et bien je dirai comme Hubert Reeves: on apprend l’étendue de ce qu’on n’a pas encore appris et on prend conscience de son ignorance. C’est extraordinaire. C’est un peu comme le Graal, une source infinie qui ne tarie jamais. C’est un émerveillement de tous les jours. J’apprend sans cesse de mes élèves. Je crois qu’ils apprennent aussi.

J’ai grandi dans une société qui visait le bonheur et l’épanouissement de sa population. La pédagogie a connue une grande révolution. Aujourd’hui on dirait que c’était une utopie. Je suis partie de cette utopie car je crois que le bonheur et l’épanouissement vont de pair. Aujourd’hui, la médication (ritalin) remplace la recherche de trouver quels sont les points d’intérêt d’un jeune et lui permettre de s’y développer. La discipline «chimique» remplace l’intérêt.

J’ai abordé l’enseignement de la musique dans cette période utopique. J’ai fais le choix d’enseigner et d’adapter mon enseignement à chacun de mes élèves. C’est un immense défi, surtout si on regarde aujourd’hui où on vise le 1%. Tous veulent faire partie du 1%. Ne nous racontons pas d’histoires.

100% ne peuvent pas entrer dans le 1%.

J’ai fais partie de ce 1% en musique. Pour moi la musique était facile. De plus, je travaillais (pratiquais) très fort et ça aide, vous savez. Il n’y avait pas de compétition dans mon esprit. Je le faisais parce que je sentais que j’étais fait pour ça et j’étais très heureux dans ça. J’ai toujours continué mon cheminement pour comprendre pourquoi la musique était bonne et nécessaire dans une perspective de développement de la personne.

Je continu aujourd’hui dans cette  lancée. J’ai appris tout ce que je pouvais apprendre sur l’enseignement et ça continue.

Mais voilà, aujourd’hui la compétition est partout. La pédagogie s’est adaptée pour le meilleurs et le pire.

Je réitère aujourd’hui, après 50 ans de musique et presque 40 ans d’enseignement et de concerts que je vais continuer à enseigner pour le 99% et je crois que de ce 99% sortira quelquefois le 1%. Mais qu’on soit du 1% ou du 99%, il est essentiel que ce que l’on apprend nous rende HEUREUX. Peut être riche, peut-être virtuose mais HEUREUX avant tout.

Je vous invite à venir voir ce que ça signifie dans le «vrai». La porte de mon studio vous est ouverte. Les salles où je joue vous sont aussi ouvertes.

En ce moment je prépare un nouveau concert «musique en scène» qui s’appelle «L’ODYSSÉE DE ZORA» Musique pour clarinette et piano illustrant la quête d’une vie de la petite Zora à travers le monde et la musique. Vous en saurez plus dans un prochain article.

Croyez-moi le succès et le bonheur résident dans la CRÉATIVITÉ

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s